top banner

 

 

Dérégularisation de la vente des médicaments

Les pharmaciens se sont fortement mobilisés lors de la journée de grève du 30 septembre 2014 pour protester contre la réforme des professions réglementées. La mobilisation a été relayée par la plupart des quotidiens nationaux comme le Monde, Les Echos ou encore le Figaro qui évoque une « grève très suivie » mais aussi par les chaînes de télévision et la radio.

La présidente de l’Ordre national des pharmaciens (Isabelle Adenot) a indiqué au Figaro.fr, n’avoir jamais connu une mobilisation aussi forte de la profession en 40 ans de carrière. Unanimité des syndicats contre le projet de réforme : une « Journée historique pour la profession » pour l’USPO (Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine) à l’origine de ce mouvement avec FSPF (Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France) et UNPF (Union Nationale des Pharmaciens de France).

Selon l’Ordre national des pharmaciens, au niveau national, 87% des pharmacies métropolitaines sont restées fermées. Ce pourcentage aurait pu être plus élevé puisque 10% du total des pharmacies ont été réquisitionnées pour assurer le service de garde. Pendant la manifestation, une délégation interprofessionnelle a été reçue au Ministère de l’Economie, les représentants des pharmaciens quant à eux ont été reçus le 1er octobre.

vous êtes...

menu numero 1

3

menu numero 2

3

Haut de la page